FLAGRANT DÉNI

 

ANNULÉ

samedi 17 avril 20h

dimanche 18 avril 17h

d'après Guy de Maupassant

 

mise en scène Catherine Benhamou

avec   Alain Payen

RESERVATION

02 38 37 01 15

 contact@theatre-escabeau.com

flagrant_déni_affiche.jpg

Au tribunal du Flagrant déni tous les coups sont permis.
Du paysan normand qui, pris d’un excès de boisson, veut vendre sa femme au mètre cube, au sacristain qui réclame son dû pour avoir engrossé une bourgeoise, Maupassant fait comparaître à la barre une galerie de personnages tous plus cocasses les uns que les autres. Un Maupassant drôle, caustique, mais aussi profondément humain.

Conçu à partir des nouvelles, Tribunaux rustiques, Lettre trouvée sur un noyé, Le Cas de Madame Luneau, Une vente et Le Trou et Regret, ce spectacle de belle facture semble sortir tout droit de l’imagination de l’auteur d’Une Vie

Dans Flagrant déni, nous suivons le parcours du juge Saval, de sa première audience à sa retraite. Cet homme intègre choisit de nous raconter les cas les plus savoureux, ceux qui nous laissent souvent dans l’expectative. Il y a de quoi ! Il faut les entendre les griefs de cette Madame Victoire Bascule contre le jeune Isidore qui ne veut plus être son gigolo, comme ceux de Lacour, sacristain et quincaillier, contre la veuve Luneau pour une rupture d’un contrat assez spécial. Les deux tentatives de meurtres, celui d’une femme par son pochetron de mari et son acolyte tout autant aviné, et d’un pêcheur qui a eu le malheur de piquer à un autre son meilleur emplacement, ne sont pas en reste. L’être humain n’a pas de limite dans son imbécillité. Les cas n’ont pas pris une ride et portent en eux des résonances à notre époque.

C’est irrésistiblement drôle.

flagrant_déni_1.jpg