UNE FEMME DE PAPIER

Compagnie Puzzle Centre

 

samedi 13 mars 20h30

dimanche 14 mars 15h 

création et mise en scène   Adrienne Bonnet

avec   Raphaëlle Sahler et Adrienne Bonnet

image   Anaïs Enshaian
musique   Julien Espéron 

scénographie   Evelyne Ferrand-Hemmelding 

Lumière   Frédéric Duplessier

RESERVATION

02 38 37 01 15

 contact@theatre-escabeau.com

Elle a 27ans, elle est comédienne et se bat pour exister dans son métier.
Sous l'emprise d'une éducation où la femme ne sait pas s'émanciper, elle laisse éclater son imaginaire pour y vivre pleinement ses rêves et ses passions comme dans l'Italie de son enfance au doux parfum de liberté.
Entre fragilité, humour et espoir, son intimité, posée à même le papier, nous fait vivre trois années clés, qui, pas à pas, lui permettront de donner la vie.

Une femme de papier accueille les paroles secrètes qui habitent et témoignent de l'image et la position sociale de la femme dans la fin des années 1980, de la place qu'elle tente de prendre, de sa vie amoureuse du conditionnement social et familial. Les choses ont-elles vraiment bougé ? À quel prix ? Le pouvoir social a -t- il changé ou fait-il semblant ?

"À l'aube de la soixantaine, je me penche souvent sur la trajectoire de ma vie. Je garde la puissante réminiscence de simples et fortes émotions. Des images, des moments surgissent du passé et au fil du temps je réfléchis et essaie d'en trouver le sens.

Au départ, j'ai choisi de retranscrire l'intégralité d'un gros cahier rouge écrit au fil des 3 années entre 1987 et 1989 qui m’intéressait parce qu'il présentait une continuité narrative et une régularité dans l'écriture.

La seconde étape a été de faire ressortir 5 thématiques principales :

–  Les blessures que l'on cherche à guérir où l'intime se dévoile

–  Devenir comédienne et autonome à tout prix

–  Le rapport à l'Italie (pays d'origine de ma mère)

–  L'écriture

–  La maternité

Ensuite nous avons travaillé de concert avec Anaïs Enshaian pour penser la dramaturgie, le texte mis en scène sur le plateau, à travers l'image projetée et la création musicale, de telle sorte que ces 3 niveaux de narration se nourrissent mutuellement et soient indissociables. Notre volonté est que ces trois expressions artistiques s'expriment en temps réel.

Je ne souhaite surtout pas tomber dans le travers d'un nombrilisme qui pourrait restreindre et alourdir le propos, mais bien partir de l'intime pour aller à la rencontre d'une universalité. 

Adrienne Bonnet, mise en scène

Théâtre de l'Escabeau  - Rivotte 45250 Briare - 02 38 37 01 15 - contact@theatre-escabeau.com 

  • Facebook Social Icon

n° de licences 1-1077227  2-1077228  3-1077229

conception site Astrid Fournier-Laroque

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now